• Accueil
  • > Archives pour le Samedi 21 septembre 2013

Archives pour 21 septembre, 2013

Laurentdu80

Laurentdu80. la première fois que nous avons échangé via internet c’était un mercredi de novembre. Il arrivait toujours à minuit, pourquoi minuit, aucune idée, je ne le sus que beaucoup plus tard. Plus j’apprenais à Le connaitre et plus Il me plaisait. Tous les soirs nous nous retrouvions sur le net pour prendre des nouvelles de mon amie, mais aussi pour discuter de tout et de rien. Et pourtant chaque jour je me disais, ce soir quand je le vois je ne lui parle que de mon amie et c’est tout.  Parce que au début j’étais avec quelqu’un. j’avais un dom. un homme que je trouvais formidable. C’est lui qui m’avait parlé du BDSM pour la première fois de ma vie. Avec Laurentdu80 j’ai découvert que tout ce que je savais du BDSM était faux. Oui il existait des couples qui vivaient des relations BDSM. Non ce n’était pas qu’un jeu. Chacun pouvait vivre son BDSM comme il le voulait à condition de le vouloir justement. et il fallait arrêter avec les personnes qui passaient leur temps à faire du prosélytisme. j’en suis tombée sous le charme rapidement mais j’étais extrêmement ennuyée en même temps. Mon amie avait besoin d’un homme comme Lui. C’était tellement évident. Aussi un jour je me suis décidé à Lui dire. Ce jour là il a beaucoup ri. Et Il m’a expliqué sérieusement pourquoi ce n’était pas possible.

je fus soulagée de sa réponse et en même temps triste pour mon amie. Mais il était évident qu’Il avait raison. Très à l’écoute, je ne l’avais pas encore rencontré mais je savais tout de Lui comme Il savait tout de moi. Et je ne suis pas du genre à raconter ma vie à tout le monde. Très peu de gens savent tout de ma vie. Mais avec Lui je me sentais bien. Le temps passant, Il me confia qu’Il voudrait bien de moi comme soumise et je dois avouer que j’en fut super fière et heureuse car autant j’étais novice autant Lui était expérimenté. Il a compris bien des choses me concernant. Et sous mes apparences un peu bourge Il a su voir qui j’étais. Il a su mettre des mots à mes maux. Il m’a fait comprendre pourquoi j’étais si mal.

Jérôme mon ami de cœur le trouve très bien, il m’a donné sa bénédiction. je ne pouvais que foncer mais j’avais encore un peu peur. Peur d’être déçue. plus du tout confiance en moi. Mes mésaventures avec l’autre con avait laissé des traces. Pourtant je savais bien que je devrais franchir le pas un jour car pour moi le BDSM était devenu ma philosophie pour le peu que j’avais pu apercevoir. Moi aussi, je revais de pouvoir vivre ce qu’avaient vécu d’autres soumises. Cet abandon. Ce don de soi. Ce laché prise et tous ses mots sur le BDSM.

on m’avait conseillé de lire deux livres : le lien et soumise salomé.

Ceci n’engage que moi mais le lien je n’y ai vu que l’égoisme d’un homme face à sa soumise mais dans le même temps je l’ai lu très rapidement, tellement j’ai bien aimé le style. je ne vois pas en quoi il a pris soin d’elle en la livrant à des inconnus sans savoir s’il ne lui ferait pas du mal mais peut être que c’était ce qu’elle recherchait?. quand à soumise salomé j’ai bien aimé, mais j’ai eu du mal à le lire au début… le style. Non pas que je sois une spécialiste littéraire mais c’est comme ça … on accroche ou on accroche pas. Mais je l’ai lu en entier quand même.

Laurentdu80 est un homme instruit, cultivée, intelligent. Il est intellectuel et manuel en même temps. IL connait ses défauts et ses qualités. Il est humain, Il a du cœur. Mais Il sait se montrer dur et intransigeant. Il est douceur et fermeté en même temps.

La Découverte

J’ai eu une vie heureuse, j’ai rencontré des hommes, des hommes d’un soir, des hommes avec qui j’ai un peu avancé et des hommes avec qui je me suis réellement engagée. Des hommes que j’ai sincèrement aimé, parfois d’un amour étouffant, exclusifs voir même violant. Mais des hommes qui m’ont aimé en retour. Cela n’a pas fonctionné car j’ai toujours eu un manque, impossible à déterminer jusqu’à …

Voici mon histoire car O/on me l’a longtemps demandé … Maintenant, je me sens prête à en parler a en assumer les remarques et les critiques car je sais que cela ne me touchera pas. Chaque histoire est unique et la tournure qu’à pris ma vie me convient parfaitement mais elle ne conviendrait pas forcément à tout le monde. N/nous n’avons pas les mêmes besoins ni les mêmes aspirations.

j’ai toujours voulu une vie comme je l’avais rêvé. Un mari, des enfants une belle maison et un travail épanouissant dont je pourrai être fière.  Nous sommes en 2008 et mon conjoint et moi allons devenir propriétaire d’une très belle maison. Nous pourrons y vivre avec nos enfants. Pourtant je ne suis pas heureuse. Il est bien pour moi, on me le dit assez, que j’ai tout ce qu’il faut pour être heureuse, mais il me manque quelque chose, mais il parait que je suis une éternelle insatisfaite. Le problème c’est que je ne sais pas quoi. Comme cela ne va pas, je travaille de plus en plus et je commence à fréquenter des relations d’un soir. Comment cela a commencé je ne le sais que trop bien. Depuis que j’ai arrêté mon traitement et la morphine. Au début, j’avais un peu peur, le plus dure a été de me sevrer de la morphine. Je ne concevais pas une journée sans. Puis j’ai commencé par n’en prendre qu’un jour sur deux, puis en espaçant encore plus, que les week-end. Je ne concevais pas mes week-end sans morphine. et enfin l’arrêt total. Ma dépendance à la cortizone m’avait également rendu dépendante à la morphine. Mais depuis que j’avais commencé ce nouveau traitement j’avais l’espoir de ne plus rechuter. Et effectivement j’ai pu passer la barre des 20mg de cortizone sans rechuter pour autant. je pouvais donc enfin penser à moi. Soigner mon corps qui avait pas mal morflé. redevenir belle et désirable pour moi pour commencer. Je me suis remise au sport, je cours avec un ami. Mais depuis aout ça tourne pas rond, j’ai des bouffés de chaleur. Même au boulot lorsqu’un homme me frôle, j’ai tous les sens en alerte. je déconnecte de la réalité et je me fais des films X dans ma tête. Même chez le dentiste je ne pense qu’à ça. Si les hommes sont comme cela je les plain car cela devient insupportable. Voila pourquoi j’ai commencé à prendre des amants. Besoin de sexe. Je me suis même trouvé un routier trop mimi. Je vais le voir tous les midis pour tirer mon coup. Et ensuite il me prépare un en cas pour que je mange quand même un peu. Je vais principalement sur les tchats ou site de discussions internet pour trouver. Même si je ne me l’avoue pas.

 C’est comme cela. Et c’est dans ce foutu merdier, que j’ai rencontré quelqu’un qui m’a parlé de soumission, de BDSM. Et cette fois ci j’ai écouté, j’ai réfléchi et je me suis dis pourquoi pas. Je me suis mise à faire des recherches et je me suis lancée dedans mais ce n’était qu’un gros con. Certes il m’avait quand même fait découvrir quelque chose d’intéressant mais en même temps  je suis tombée sur un gros con donc je me suis retrouvée seule, désemparée. Je venais de découvrir que c’était peut être la réponse à toutes mes frustrations au faite que j’étais une éternelle insatisfaite. A force de recherche je suis tombée sur des forums de discussion et des tchats BDSM. Il y a de sacrées connasses sur ces sites. Quand vous êtes soumise apprenti entre celles qui vous cassent tout le temps et les prédateurs qui ne cherchent qu’a abuser, c’est la jungle. On se croirait dans Dallas. Les soumises ou soit disant ce tirent dans les pattes. Quand elles essayent pas de te piquer ton Dom enfin pour peu que se soit un Dom. Car il y a de sacré mytho des deux côtés. Heureusement j’ai mon ami Jérôme, et quand j’ai découvert que je n’avais affaire qu’à un connard de première mon ami Jérôme m’a soutenu. Mais ce que je suis malheureuse. Ma meilleure amie m’a permis d’ouvrir les yeux. C’est grace  à elle que j’ai tout découvert. Grace à elle que je sais tout sur ce con qui allait sur des chats pour y trouver d’autres soumises. C’est une belle rencontre. mais je n’ai plus de nouvelles depuis plusieurs jours et je suis vraiment inquiète. mais je brule les étapes. Donc revenons en arrière. En faisant la connaissance de X car donner son pseudo et son nom serait trop d’honneur, et pour faire suite à mes recherches nous allons sur un site de discussion. Je m’y plait bien malgré quelques rencontres pénibles et je papote beaucoup. Je crois me faire des amies et je peux parler de tout et de rien. Je parle même tellement que l’ on me propose d’animer le site soumise mas je refuse car X est pas du tout apprécié. Il faut dire qu’il ne fait rien pour non plus. je l’ai « rencontré » en mai de l’année 2008. Il ne plait pas à Jérôme. Mais il a le mérite de me faire arrêter mes conneries. Il me remet dans le droit chemin, Parce que toute seule je suis incapable de prendre ce genre de décision. Il me fait arrêter de fumer et m’encourage pour le sport. Je le rencontre une première fois et N/nous passons tout un week end ensemble à l’hotel. Bien des années après je me dirais que finalement c’était juste du pan pan cucul et hop je te baise. Mais pour l’heure cela me convient, ce sont mes débuts dans une relation BDSM est cela me parait merveilleux. Il est marié et à deux enfants et il bosse dans la gendarmerie. Il me présente sa femme et je l’apprécie. Mais je comprend aussi qu’il est extrêmement jaloux et qu’il pardonne difficilement. Moi je rêve de devenir la soumise des deux. Ils s’occuperaient de moi, fini les soucis, fini les corvées, je ne déciderais plus de rien, je serais juste heureuse et organique. Mais non rien ne se passera comme cela. Il doit souvent s’absenter pour son travail. Et moi pour passer le temps je vais sur le tchat discuter. J’ai fait la connaissance dans tout ce brouhaha d’une soumise jeune, jolie, intelligente qui n’ait pas très aimé des autres « soumises ». Elle me plait bien, elle est malheureuse. C’est une petgirl, la première que je rencontre. elle est malheureuse car elle n’a plu de Maitre. Il l’a abandonné. On discute beaucoup ensemble et un soir ou elle veut me parler, elle me dit que c’est important, je lui dit que je dois aller me coucher mais que promis je reviendrais le lendemain pour lui parler. Le lendemain, je ne tiens pas ma promesse. et ce n’est seulement que le jour suivant, soit le mercredi que je me connecte et elle n’est pas connecté. Je suis inquiète car elle est toujours là en ce moment. En faite j’apprend qu’elle est à l’hôpital. mais que je peux avoir de ses nouvelles en passant par un certain Laurentdu80.

Laurentdu80, curieux personnage il y a tellement de con sur internet que pour lui prouver que je suis sincèrement inquiète, je joue la carte de l’honnêteté. j’apprend à le connaitre et tous les soirs ou je prend des nouvelles de mon amie j’apprécie de plus en plus de discuter avec Lui. N/nous avons échangé pour la première fois un mercredi soir, à minuit. Et tous les soirs je l’attend et il arrive toujours à minuit. Ensuite il m’envoi au lit vers 2h30 à du matin. je ne sais pas comment j’ai fait pour tenir pendant cette période tellement je dormais peu. X est toujours présent dans ma vie mais il est bien trop occupé ailleurs. Mais je ne le savais pas. Et puis un jour, alors que j’étais au boulot, mon collier, que je m’étais acheté moi même. Oui dans ce temps l en faite je me souminais. Mais je croyais que c’était lui, X qui me dominait. Donc j’avais été acheté mon Collier, je le trouvais trop beau et je lui avais envoyé les clés. Donc comme je disais, un jour ou j’étais au boulot, alors que j’étais en train de travailler avec un collègue, je sens un truc qui glisse de mon cou. Très surprise je regarde, car comme nous étions en hiver j’avais un cl roulé, et je découvre mon collier. Mon collier était en train de glissé, il s’était ouvert. Très surprise, je le prend dans mes mains et je me dis qu’il y a un soucis avec la fermeture, donc machinalement je le referme et là impossible de l’ouvrir. Le collier s’était refermé correctement. Le soir je rentre à la maison et tout s’enchaine. je reçois un message de mon amie, je découvre tout. X a fait des cams avec elle, il voulait en faire sa soumise en lui faisant croire que j’étais au courant mais elle s’est rendu compte que ce n’était pas vrai. Voila de quoi elle voulait me parler. Et ensuite il y a eu les autres. Les échanges, les cams, les pseudos, il en avait au moins 5. Bref il m’avait menti sur toute la ligne. Et s’il y a une chose que je ne supporte pas c’est bien le mensonge alors je lui ai dit que tout était fini. Puisqu’il avait menti plus rien ne m’engageait. On ne bâtit pas une relation sur le mensonge. Cela a été très dure car je pensais vraiment avoir trouvé. Mais j’ai été forte, je n’ai rien lâchée et Jérôme et Laurentdu80 ont été là pour moi.

 



  • Album : PETPLAY
    <b>tumblr_mkqr8lCb0m1s9gqgbo1_1280</b> <br />

www.les-anges-dechues.com

www.les-anges-dechues.com

Calendrier

septembre 2013
L Ma Me J V S D
« août   oct »
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30  

Visiteurs

Il y a 1 visiteur en ligne

Le bogoss |
momo1775 |
cinéma gay et lesbien |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Confessions Intimes
| belleisabelle
| hentai0manga