• Accueil
  • > Archives pour décembre 2013

Archives pour décembre 2013

La nuit Dèmonia 2011

Cette année N/nous avons choisi de ne pas faire de show. Faire des shows N/nous prend beaucoup de temps et cela à un coup. Toutes les personnes sont rémunérées. Il faut répéter et les répétitions sont payantes. IL y a aussi des personnes connu comme Maitresse Salem qui N/nous font l’honneur de participer à N/notre show. Mais je ne profite pas de la Nuit Dèmonia. j’en ressors toujours épuisée. Cette année, ils ont changé de lieu donc N/nous avons hâte de découvrir le nouveau lieu. N/nous y allons donc pour N/nous amuser. Passer un bon moment. je ne peux pas vivre enfermé entre quatre murs. la chienne que je suis à besoin de sortir et pas uniquement en position bipède. j’aime bien regarder les show des autres. j’aime bien déambuler dans les allées. Au début la soirée était prévu dans Paris, mais finalement ils ont changé de lieu. La partie parking est pas éclairé. Le parking est grand mais on ne voit pas à 50m. Les espaces pour se changer sont des tentes. N/nous sommes au mois de décembre. N/nous parvenons à l’intérieur et je constate qu’un accès montant est complètement saturé. Impossible pour les gens de monter. Donc N/nous décidons de visiter le rez-de-chaussée. C’est grand. Il y a des maitres chien pour assurer la sécurité. Les chiens dans ces cas là sont comme les gendarmes. Ils ont plus de cerveau donc impossible d’échanger avec. Un maitre chien en me  voyant préfère s’éloigner avec son animal. je suis emplie de tristesse. je me sens rejetée et pour la première fois j’ai de la peine. Autant les réactions des gens ne me touchent pas. je n’ai que faire des états d’âme de personne qui ont des jugements à l’emporte pièce, bourré de préjugé sur finalement quelque chose qu’ils ne connaissent même pas. Autant de voir ce chien partir me touche. Parce que dans d’autres pays les gens me laissent avoir des contacts avec leur chien. Cela se passe bien et je suis heureuse car je suis simplement acceptée. Il y a beaucoup à faire en France pour faire évoluer les mentalités et parfois je désespère d’y arriver. Contrairement à toutes ses personnes coincées, moi en soirée je peux m’amuser comme une folle. je n’ai pas peur de m’amuser, de  me rouler par terre. je ne suis pas engoncée dans mes tenues n’osant pas faire un faux pas de peur que l’on se moque de moi. je me demande comment ils font pour s’amuser dans ces conditions…Au début je trouvais toujours des gens pour me donner à manger et à boire…. j’ai du trop prendre de poids car j’ai plus droit à rien….. L’année prochaine N/nous reviendrons et N/nous ferons un show.

Le Salon Fetish et International de Bruxelles

N/nous avions été pour la première fois à ce salon l’année dernière. N/nous avions fait un show avec Maitresse Salem. Pour ce faire N/nous avions déplacé N/notre staff. Modèles, maquilleuse, photographe. O/on en avait profité pour faire un tour du salon et c’est la raison pour laquelle N/nous avions choisi en cette année 2011 d’y retourner en y tenant un stand. Le salon devait durer deux jours. Pour ce faire N/nous avions loué une camionnette. N/nous avions mis le matériel pour monter le stand et tous les produits à vendre. Ces deux jours se sont superbement bien passés. N/nous avons vendu beaucoup de produits et distribué beaucoup de carte de visite. C’est sur N/nous le referons l’année prochaine …

Le Fetish Market du Bal des Supplices 2011

C’est l’occasion de se faire mieux connaître. L’année dernière N/nous avons uniquement été à la soirée. Les tenues étaient magnifiques, mais N/nous avions eu quelque regrets. Cela ne N/nous a pas empêché de vouloir y retourner et d’être présent au Fetish Market. Le Fetish Market est un marché fétichiste comme son nom l’indique et cela N/nous permets de rencontrer des lecteurs du blog et aussi de faire de nouvelles connaissances. Bref, de promouvoir le petplay et nos créations Les Anges Déchues. Seul regret que le fetish Market ne soit pas plus grand et sur plusieurs jours comme ce que l’on peut trouver en Belgique ou en Allemagne. Mais cela représente un travail immense et c’est déjà une excellente chose que les organisateurs le fassent. Donc je les remercie infiniment. Pendant le Fetish Market il y a l’élection de Miss Marquis. Il s’agit de choisir entre plusieurs candidates celle qui représentera le journal Miss Marquis pendant toute une année. Cela permet à la personne d’avoir beaucoup de cadeaux et des séances photos avec de grands photographes Fétichiste. Parmi les shows il y en avait vraiment un d’exception et c’est celui ci qui a gagné. j’étais super contente car Aurore Petite Sukub méritait à 300% de gagner. Pour se rendre là bas N/nous avons sortie la totale. Réservation d’un véhicule et d’un hôtel. Véhicule pour y mettre notre stand version minimaliste + tous les articles à vendre. La journée est passée extrêmement vite. Lyon est une belle ville. L’année dernière N/nous en avions profité pour visiter un peu. N/nous y avions été avec les filles. Alors que cette année, N/nous y sommes allés sans les filles.

La vie a la maison le week end

Les enfants arrivent le vendredi soir. La grande arrive toute seule. Normal elle est grande. je vais chercher la petite en sortant du travail chez son père. Autant V/vous dire que la vie est pas pareil que la semaine. Donc toute N/notre vie est chamboulée. C’est drôle. Tout se remue ménage. Toute cette organisation. La vie du week-end est totalement différente de la vie de la semaine. Déjà je mange à table, avec tout le monde. je vais aux toilettes comme tout le monde. Sauf que je dis avant pipi et Monsieur répond oui. Les enfants comprennent que je préviens, un truc du genre « me cherchez pas je suis aux toilettes ». Et bien sur je ne me déshabille pas, je ne vie pas toute nue. sniffff. Une vrai vie de vanille mais je ne pourrai me passer de ses instants avec mes filles. O/on se lève le samedi, ou plutôt la petite N/nous réveille et O/on petit déjeune, O/on se prépare et hop O/on l’a conduit à l’équitation, et pendant qu’elle tourne en rond sur son poney, N/nous O/on est au chaud au macdo. miamm. O/on fait ensuite les courses, du rangement et des balades et les devoirs. O/on réparti les devoirs en deux parties. Le samedi et le dimanche. Cela doit être un moment de plaisir. Si elles refusent de faire preuve de bonne volonté O/on arrête tout. je n’ai pas envie de me battre pour les devoirs. Apprendre est important mais cela ne doit être aucunement une corvée. Quand viendra la fin de l’été O/on ira cueillir des noisettes. miammm. O/on est bien tous les 4. La grande ne vient pas systématiquement, comme elle est en internat la semaine, elle va chez son père le week end. Un coup moi, un coup son père bio, un cou mon ex qu’elle appelle toujours papa aussi. Donc pour les détracteurs, non N/nous ne faisons pas tout et n’importe quoi devant les enfants, N/nous sommes des adultes responsable.Et N/nous aimons les filles, N/nos filles. Bien sur comme toute vie de famille il y a des inconvénients mais je ne connais aucun mode de vie qui n’a pas ses inconvénients. j’ai besoin d ma vie chocolat mais j’ai aussi besoin de ma vie vanille. C’est mon équilibre. Mes ambitions m’ont menées ou je suis maintenant, mais ces mêmes ambitions ont aussi développer se besoin de soumission et d’abandon. je ne cours pas après une vie vanille mais pour mes filles je, N/nous N/nous adaptons à merveille.

La vie a la maison la semaine

La semaine il n’y a que Monsieur et moi. Alors quand je rentre le soir, je me mets toute nue. En ce moment comme il fait  chaud c’est agréable et quand il fait froid j’ai mon truc difforme que j’appelle ma papouette, un truc un laine. il faut dire que l’appartement est petit doncy afait toujours bon. un peu sombre en été car N/nous habitons au rez de chaussé. Cela permet à mon chat de se faire la belle, en passant par la fenêtre. j’aime bien me mettre dans le canapé. je travaille sur le blog ou sur le site. Monsieur travaille à côté de moi. Puis vient le moment du repas. Monsieur va faire le cuisine. Parfois je le suis, parfois je reste dans le canapé. Monsieur trouve que je mange trop vite, alors pour me faire manger doucement, Il me donne à manger. Ensuite N/nous continuons à travailler pour Les Anges Déchues mais je regarde aussi les prix des appartements. j’ai des projets et je m’y tiens. L’année passe vite comme à son habitude, donc il faut préparer la Nuit Dèmonia, le Bal des Supplices, le Salon Fetish & international de Bruxelles. Bref beaucoup de travail pour cette fin d’année 2011. Parfois Monsieur n’a pas eu le temps de faire les courses, alors je l’accompagne, j’aime bien flâner dans les magasins. Quand j’ai faim j’ai envie qu’Il achète tout le magasin. Mais une fois à la maison j’ai pu envie de manger la moitié des trucs. Quand j’ai pas faim, j’ai envie de rien, donc s’Il devait attendre sur moi O/on aurait tout et n’importe quoi ou rien à manger. Bref Il m’écoute pas et Il a bien raison. O/on a pas le temps de s’ennuyer. IL y a toujours quelque chose à faire pour Les Anges Déchues, pour le petplay. Le matin Monsieur se réveille en même temps que moi voir avant moi car je traine. Il me fait couler mon bain et prépare mon petit déjeuner. j’ai du mal à me lever le matin. En même temps il est difficile d’être du soir et du matin. je ne suis pas constante. j’ai des périodes ou je peux travailler non stop 14h par jour et d’autres ou je suis pas productive. Une fois rentrée le soir j’ai pu envie de bosser. Monsieur Lui est toujours constant c’est une de ses forces. j’ai trop tendance à me laisser guider par mon instinct. Cela fait partie des choses que je dois corriger, ou plutôt améliorer. Soit N/nous sortons pour faire les besoins soit Monsieur me sort mon récipient. Récipient qu’il doit nettoyer à chaque fois. j’aime bien ma nouvelle gamelle, c’est une belle assiette creuse, je peux manger sans rien laisser dedans. je me sens moins frustrée. La vie est agréable. Quand N/nous sommes que tous les D/deux N/nous sommes au calme. L’atmosphère est propice pour la créativité. N/nous vivons uniquement l’Un pour l’autre.

Les Enfants

Bien que N/nous assumions totalement N/notre mode de vie. N/nous prenons des précautions, car les enfants sont fragiles. Ils ne doivent pas être exposés à n’importe quoi. Ils n’ont pas suffisamment de maturité pour comprendre que le monde est ni blanc ni noir. Les enfants ne comprennent pas les subtilités. Peut être ne veut rien dire. C’est oui ou c’est non.  Mes filles je les éduque pour que plus tard elles soient bien dans leurs peaux. Une tête bien faite et bien pleine. je prend en compte leurs caractères, elles sont différentes. Même si je n’ai rien a reprocher à N/notre mode de vie, elles sont trop jeunes pour comprendre la relation que Monsieur Laurent du 80 et moi avons. N/nous les laissons grandir et N/nous ne mettons pas des idées dans leur tête.  Dans la vie il y a un temps pour chaque chose. La petite a du apprendre à vivre avec la séparation de ses parents. Son père et moi avons réussi, même si parfois elle déplore cet état de fait. Mais en même temps elle a totalement adopté Monsieur Laurent du 80. Pour la grande c’est différent, j’avais déjà quitté son père auparavant, et elle était et est toujours dans sa crise d’adolescence. Elle dit donc apprendre à devenir une adulte. Passage difficile. Mais pas impossible, N/nous sommes nombreux à être passé par là.

La Vie Avec Les Anges Déchues

Les Anges Déchues c’est N/notre bébé. Mais c’est un bébé envahissant. Comme N/notre appartement est petit, N/nous devons tout sous traité au niveau de la fabrication, autant dire que l’on gagne peu. Surtout que N/nous voulons de la qualité et la qualité cela coute cher. Donc fini les soirées à buller à la maison. Il faut, une fois la journée de travail fini s’atteler pour Les Anges Déchues. Pour les show il a fallut faire les accessoires. Certes c’est Monsieur qui fabrique tout. Mais moi je gère l’aspect commercial, marketing, communication. Heureusement N/nous sommes plein d’énergie mais N/nous laissons N/notre vie de côté. Le blog demande des recherches, d’y consacrer du temps. Certes N/nos efforts sont payant car N/nous avons tout de suite trouvé un public mais parfois je me sens très fatiguée. j’essaie en parallèle de constituer un dossier pour acheter un appartement plus grand mais je me heurte à la rigidité des banques. Les banques regardent l’année 2009 qui n’a pas été bonne, j’ai fait des mauvais choix et je l’ai payé cher. j’ai embauché deux personnes qui après la formation m’ont laissé tombées. Former quelqu’un à un coût, et je n’ai pas pu les rentabiliser donc mon CA et par conséquent ma rémunération à baissée l’année suivante. Même si cela est loin les banques vu que j’exerce en profession libérale me demande mes 5 derniers bilans. Et tout les prétextes sont bons pour ne pas avoir à me prêter l’argent dont j’ai besoin. Quand à l’ouverture d’un compte en banque pour Les Anges Déchues je n’en parle même pas. Le CIC m’a même expliqué que leurs responsables sont tellement cons qu’ils ont refusé d’ouvrir un compte à la boutique de lingerie de Clara Morgane, parce qu’ils ne veulent pas que leur image soit associée à ce type de commerce. Donc adieu le contrat VAD (vente à distance) il n’y aura que Paypal. je travaille beaucoup mais j’investis beaucoup dans N/notre bébé. Le site qu’il a fallut entièrement recommencer. Le premier site ne permettait pas d’acheter en ligne. Et il était impossible de le transformer. Donc il a fallut tout recommencer. les prototype qui coutent cher. Pour faire un manteau, il faut déjà faire le dessin, puis du dessin il faut faire le patron, et enfin du patron faire le modèle. Ensuite aller voir un professionnel. Qui refait un patron et du patron il faut le modèle définitif ou pas. Car c’est lors de l’essaye que l’on se rend compte de ce qui va et de ce qui va pas. Et j’ai créé 3 manteaux. Le manteau en cuir pour les sorties fétish et dans les bois en été. Le manteau en fourrure pour les sorties dans les bois en hiver. Le manteau en daim pour les sorties au printemps et en automne dans les bois Bref tout ceci demande du temps et de l’argent. Conclusion Les Anges Déchues N/nous prennent N/nos soirées, N/nos week end, N/nos vacances. O/on s’endort avec et O/on se réveille avec. je suis sa chienne depuis plus de 2 ans et je n’ai pas eu la cérémonie des anneaux. La fatigue fait qu’il y a parfois des tensions entre N/nous. Le soir quand je suis totalement épuisée, je suis irritable et je deviens insupportable. Monsieur ne comprend pas que ça arrive brutalement. En faite Il ne voit pas les signes avant coureur. Ces signes qui montrent que je vais bientôt craquer. N/nous sommes en 2011, N/nous voyageons beaucoup pour promouvoir N/nos créations. Chercher des magasins qui acceptent de vendre N/nos produits. Découvrir des soirées en dehors de la France pour s’amuser mais aussi pour montrer ce que signifie le petplay. Une vraie vie de Bohème. Monsieur aussi est fatiguée. je participe de plus en plus à la vie à la maison. Depuis ces soucis de santé, je suis plus attentive. Lui aussi quand Il est fatigué, Il est moins patient. je commence à le connaître de mieux en mieux. Oui je peux le dire, je L’aime de plus en plus.

La Vie Sans Les anges Déchues

La vie sans Les Anges Déchues était simple, beaucoup plus simple. IL y avait même une agréable routine qui s’était instaurée entre N/nous. Monsieur Laurent du 80 m’avait adopté et comme toute adoption il avait fallut commencé par le commencement. L’éducation. Pour vivre comme N/nous avons choisi de le faire il y a des règles à respecter et à accepter. La base de N/notre relation est que Monsieur Laurent du 80 est mon Maitre. je Lui dois donc respect et obéissance. En tant que Maitre, Il a des devoirs et des obligations. Il devient responsable de ma personne. De ma santé. au même titre qu’un individu lambda devient responsable de son chien, son chat ou tout autre animal domestique, Monsieur est responsable de moi. De ce qui pourrait m’arriver.De mon côté, je Lui doit obéissance, fidélité. Et c’est tout.

Evidémment N/nous n’étions pas de parfaits inconnus. N/nous avions longuement échangé avant de N/nous rencontrer pour la première fois et Monsieur savait tout de moi comme je savais tout de Lui. Mais bien sur il restait néanmoins un certain nombre de choses à découvrir. N/nous avons pris N/notre temps. Bien que parfois j’ai trouvé que cela allait trop lentement. Trop lentement quand IL a cherché à vivre en région parisienne.  Ou alors trop vite, trop vite quand j’ai déménagé, cela c’est décidé avec mon ex en une 5 jours. Mon ex m’a dit qu’il avait une compagne mais qu’elle refusait de venir tant que je serais là et j’étais partie dans les 5 jours. Autant dire que j’avais fait un sacré ménage dans mes affaires. Mais autant lui que moi en avions besoin.

Donc après ces mois de découverte, de vie ensemble sans vivre ensemble. Il avait fallut apprendre à vivre ensemble dans un endroit plus petit et bien loin de ce que l’O/on aurait voulu. je voulais quitter la maison en achetant un bien. Mais je n’ai pas eu le temps. j’ai du aménager avec Monsieur Laurent du 80 dans son appartement qu’Il louait sur Charenton. Qu’on le veuille ou  non on passe pas d’une grande maison dans un tout petit appart sans problème. Certes je ne suis pas matérialiste, mais dans bien des domaines, je suis un peu bobo et pas manuel du tout. Fasse à certaines difficultés de la vie courante je suis désarmée. Dans mon ancienne relation, je prenais à ma charge financièrement toute l’intendance de la maison. Ce qui fait qu’au moment de la séparation, je me trouvais sans rien. Mon ex avait la maison. Moi en dehors de ma moto, je n’avais rien de matériel. Et financièrement, mes comptes étaient pas florissant. Mon ex avait pour habitude de dépenser sans se poser de question. Il faisait en moyenne 200 euros de courses alimentaire par semaine pour seulement 4 personnes plus les à côté. Heureusement Monsieur est là. Il sait me redonner du courage. Avec Lui tout est possible pour peu que l’on prenne le temps de se pencher sur le problème. Pour ma moto, Il a trouvé un box pas loin. Le faite de s’être installé à Charenton est un avantage pour moi, car je suis proche de l’un de mes plus importants clients. Ce qui fait que Monsieur peut venir me voir souvent. Et quand je fini tard le soir, Il peut rester avec moi. Et N/nous rentrons ensemble à pied. La vie est simple. Le matin mon réveil sonne, Monsieur se lève et prépare mon bain et mon petit déjeuner. je suis nourrie, lavée, habillé prête à partir travailler. Monsieur m’accompagne au garage et avant de partir je L’appelle. je dois veiller à ce que N/nous soyons tout le temps en ligne. Toute la journée. Monsieur part ensuite travailler, parfois Il part avant moi alors je dois me débrouiller toute seule. Dans ces cas là, Il me laisse dormir. Il préfère que je me repose. Pour Lui c’est plus compliqué, Il met plus de temps pour se rendre au travail. Parfois Il ne rentre pas le soir. Quand Il rentre, dès que j’arrive à la maison, je me déshabille et je vais m’installer dans le canapé. Monsieur s’occupe de moi, N/nous parlons beaucoup. Mais je rentre souvent très tard. Donc il est vite temps d’aller au dodo. N/nous sommes à la recherche de solutions pour améliorer mes conditions de vie. N/nous faisons beaucoup de recherches pour trouver les accessoires qu’il me faudrait. Voila pourquoi je peux dire que N/notre vie est simple. Elle est aussi plus intense. N/nous vivons l’Un pour l’autre. Et vu le comportement de certains je peux dire que je n’ai vraiment pas besoin des gens.  Attention, Monsieur Laurent du 80 n’a jamais cherchait à m’isoler. C’est le comportement des gens qui fait que je m’éloigne d’eux. Que savent ‘ils de ma vie d’avant pour me dire que je fais une erreur? IL voit que le côté superficiel de ma vie. La grande maison, la femme de ménage. Les vacances en famille dans les deux maisons familiales. Cette superbe vie bourgeoise ou pendant les vacances les femmes sont au fourneau avec permission de sortie tous les jours pour aller au marché, s’occuper des enfants pendant que les hommes peuvent enfin être en vacances, partir pécher en mer sur le bateau familiale, se bourrer la gueule entre hommes. Franchement, pourquoi est ce que je veux passer des vacances avec mon conjoint??? Quel idée stupide de vouloir passer du temps ensemble? C’est vrai quoi on se voit tous les soirs au diner et on dort dans le même lit. je pourrai faire un effort pour m’occuper toute seule la journée sans me plaindre que je suis seule!!!! Conclusion dans cette vie de bourgeois, quand les gens se retrouvent à la retraite ils se supportent plus car en faite ils n’ont jamais vraiment vécu ensemble. Donc ils ne se connaissent même pas. Et dans le monde BDSM on peut pas dire que les amitiés soit aisées. j’ai été tellement gentille que je me suis fait avoir sur toute la ligne. j’ai nourrie, logée, blanchi une personne à qui j’avais trouvé boulot et même logement qu’heureusement elle n’a pas voulu et dans mon dos elle jouait les martyrs. Elle a plumé pas mal de monde. Elle continue encore. Donc autant dire que j’ai vraiment pas besoin d’avoir des « ami(e)s ».

C’est une vie simple pour moi. je ne fais plus rien. je ne fais plus le ménage, le repassage, les courses, la cuisine. Et je ne m’ennuie absolument pas. je suis oisive. je regarde Monsieur s’occuper de tout. Il me prépare mes repas du midi et quand Il ne peut pas Il m’aide à choisir ce que je dois acheter.

Reflexion

Depuis que ce blog a été créé, N/nous N/nous efforçons de V/vous faire découvrir l’univers petplay au travers des artistes : photographes, peintres, illustrateurs, artisans et adeptes du monde entier. Pour pouvoir écrire, j’ai besoin d’être inspirée et l’inspiration et quelque chose d’incontrôlable.  Tantôt les mots glissent dans me tête et je peux les mettre sur papier sans difficulté, tantôt je traverse des périodes totalement arides ou je suis totalement à cours d’inspiration. je vis comme une chienne depuis plus de 2 ans et j’ai encore tellement à apprendre. Les choses courantes de N/notre vie me semble tellement évidentes que je ne pense pas tout de suite à en parler. Il faut parfois que V/vous me le demandiez pour qu’effectivement j’aborde certains aspects de N/notre vie.  Il est évident que si Les Anges Déchues n’avaient pas existaient N/notre vie serait toute autre. Elle aurait été plus simple.      

N/notre relation

O/on a tout entendu, tout et n’importe quoi sur N/nous. je suis domina. je suis un homme. je suis soumise mais je domine Monsieur Laurent du 80. Mieux Monsieur Laurent du 80 n’existe pas. Ou encore j’ai plusieurs Maitres comme on a plusieurs bijoux, sacs à main ou chaussures. Cela N/nous amuse beaucoup. N/nous fait même parfois rire. Mais la réalité est loin de tout ça. N/notre vie est simple, très simple. je suis la soumise de mon Maitre, sa chienne, son animal de compagnie. Non je ne suis pas sa salope, non je ne suis pas humiliée, avilie, salie ou je ne sais quoi d’autres. N/notre relation a des fondements solides. La confiance d’une part, Il ne m’a jamais menti. Il a toujours été honnête vis à vis de moi. IL a toujours clairement exprimé ses attentes et sa vision du petplay. En retour, je L’adore, je Le sers à ma façon, je ne Lui mens jamais car sinon on tomberait dans la relation vanille. j’ai, certes, ce défaut d’avoir besoin de comprendre, donc Il m’explique patiemment. je ne supporte pas l’injustice, donc si je crois être victime d’une injustice, je le fais savoir. Si avec du recul je me rend compte que j’ai tort, je le fais savoir aussi. Depuis que N/nous vivons ensemble, N/nous sommes encore plus heureux. Comme tout le monde il y a les turpitudes de la vie. Les soucis, N/nos soucis existent. je ne connais personne qui n’a pas des soucis. Mais ce qui fait la différence, c’est que maintenant, grace à Lui j’apprends à mieux les gérer. je ne suis plus seule pour gérer les grosses difficultés. Il me soutient, Il me conseil.Même si N/nous assumons totalement ce que N/nous sommes, N/nous faisons attention de ne pas top N/nous exposer. Monsieur a une activité professionnelle et moi aussi. Les gens n’ont pas N/notre ouverture d’esprit. Le monde vanille n’est pas un univers très ouvert. Les gens ont peur de qui est différent d’eux. Et le monde chocolat n’est pas toujours mieux. Certaines personnes se sentent mal à l’aise face à N/nous.

Que veut dire servir à ma façon ? je suis sa chienne, son animal de compagnie de ce fait, je ne fais pas les courses, la cuisine, le ménage, la lessive, le repassage, bref je ne gère pas toute l’intendance d’une maison. je suis juste moi, organique, affectueuse. et Oui Il me baise et j’adore ça. je suis à sa disposition pour satisfaire ses besoins. Bien sur Il voit tout de suite quand j’ai mes chaleurs. Et Il aime me faire attendre. C’est ce qui fait la différence entre moi et un vrai chien. Pour le reste il attend de moi fidélité, amour. Bien sur Il ne me demande pas d’aboyer. S’Il avait voulu un vrai chien, Il aurait pris un vrai chien. Non IL veut une petgirl. une femme chienne. Donc je suis, je pense et je parle comme une femme et je vis comme une chienne. Comme une chienne Il me nourri, comme une chienne Il veille à ce que je dois en bonne santé. Comme une chienne Il me lave, me toilette, m’habille, me brosse. Et quand on Lui fait des compliments, Il est fière de sa chienne comme tout propriétaire de chien. Non je n’aboie pas, je ne vois pas comment O/on pourrait communiquer.

Mais une fois de plus, cette relation est la N/notre. Chacun vit son BDSM comme Iil l’entend. On peut rechercher l’humiliation, l’avilissement, être purement un objet sexuel. On peut être tou ce que l’on veut pour peu qu’on le veut. Chacun fait comme il veut et comme il l’entend.


12

  • Album : PETPLAY
    <b>tumblr_mkqr8lCb0m1s9gqgbo1_1280</b> <br />

www.les-anges-dechues.com

www.les-anges-dechues.com

Calendrier

décembre 2013
L Ma Me J V S D
« nov   jan »
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  

Visiteurs

Il y a 5 visiteurs en ligne

les hommes |
cinéma gay et lesbien |
APHRODYSIA WORLD : Ephéa |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | beaux petons féminins
| Baptiste 28 ans, Masseur Ga...
| Confessions Intimes