Archives pour la catégorie tanyaML


123456...12

Les menottes

Comme mademoiselle fait de la danse deux fois par semaine et qu’elle veut s’entrainer nous lui avons installé dans sa chambre une barre de danse. pas de la pole danse … non non bien sur,  pour faire de la danse classique. Cette barre se place le long de son lit, dans sa chambre…

Mais  mademoiselle a trouvé une nouvelle utilité pour sa barre en plus de la danse… Maintenant elle y met ses menottes roses … Elle s’attache avec, elle attache ses poupées. En faite elle attach tout ce qu’elle peut attacher

et elle Nnous a dit qu’elle savait que les menottes se mettaient dans les lits… Pourtant Nnous on fait pas cela car Oon a pas de menottes… Mais ou va t’elle chercher tout ça ?

Burn out

Le burn out est un état dépressif lié au milieu professionnel. Il se déclenche suite à une exposition constante et prolongée au stress. Les personnes à risques sont celles qui généralement s’investissent beaucoup dans leur travail, ont des journées de travail trop longue, une surcharge de travail, des pressions liées aux délais …

Cela modifie le comportement et rend les personnes irritables, avec des pertes d’énergie, de la colère et une incapacité à faire face aux tensions.

A force de vouloir tout mener de front. j’en suis là sur certains points. j’ai envie de pleurer. j’en peux plus. Ce n’est pas la première fois que cela m’arrive. C’est mon problème je suis trop entière dans ce que je fais. Certes avec Monsieur cela arrive moins. Il s’efforce de m’apporter stabilité. Il s’efforce de me faire comprendre quelles sont mes priorités. Les clients ont tendance à me bouffer pas mal. Mon côté professionnel fait que je n’arrive pas à me dire ils avaient qu’à y penser et même quand cela ne me concerne pas il faut que ce soit fait. Même si le retard n’est pas de mon fait, il faut que je le rattrape.

La seule solution dans ce cas c’est de prendre du recul tout de suite. Tant pis. Il faut lâcher prise. Et ensuite dormir, dormir pour se reposer. Ne pas oublier mais prendre du temps pour soi, pour aller mieux, pour être capable de reprendre les choses mais sereinement pour mieux analyser et réfléchir à comment les faire de façon plus productive.

Dans ma vie vanille, j’ai construit mon activité tout doucement. plus d’une fois j’ai voulu me lancer, grandir mais je ne me sentais pas prête, j’ai même failli échouer. Il faut dire que mon métier je l’aime autant que je le déteste. Il y a des jours ou tout va bien et des jours ou tout part de travers. Et pour chaque problème rencontré dans la journée je dois apporter une solution le plus rapidement possible. Certes je ne suis pas seule, j’ai l’écoute, l’aide et les conseils de mon Monsieur. Et parfois Il doit encaisser ma mauvaise foi, et souvent mon stress.

Dans ma vie chocolat, Monsieur est omniprésent avec Les Anges Déchues.  je dessine les produits mais c’est grâce à Lui s’ils existent. C’est Lui qui rend les choses possible en leur donnant vie. Bref c’est Lui qui s’occupe de la fabrication. moi, j’aide autant que possible dans la fabrication, une fois qu’Il a établi le cahier des charges mais je n’ai pas toujours le temps. D’autant que je dois m’occuper de la partie communication, commercialisation (trouver les clients et vendre les produits) et de la partie comptable. et Monsieur s’occupe de la logistique, à savoir fabrication et expéditions des produits. Ensemble nous recherchons les matières premières. Bien que de formation scientifique Monsieur à TOUT des artistes, il ne s’organise pas en fonction des bons de commande mais en fonction de sa créativité.

Donc je suis sous pression dans mon travail vanille et aussi dans mon activité chocolat …

Alors oui j’aim ce que je fais mais je le deteste aussi parfois … Et maintenant je suis tellement fatiguée que je dois me reposer un peu.

La difficulté de vivre différemment le week end par rapport à la semaine

Il est extrêment difficile de vivre une relation BDSM quand Oon vit avec son Maitre. Ce sont des efforts de tous les instants. Si Oon ne fait pas attention Oon se fait bouffer par la routine.

Quand je ne vivais pas avec Lui je pensais que tout serait plus simple à partir du moment ou Nnous serions ensemble mais c’était sans compter sur la routine, les enfants, le travail, bref les contraintes de la vie vanille. Il n’y a pas une journée sans qu’il faille faire attention

Le matin quand je me réveille, je ne dois pas oublier de Le saluer, et ce tous les matins.

La semaine je dois Lui signifier que j’ai mon envie du matin et surtout le lundi matin je dois attendre et ne pas me précipiter dans les toilettes sous pretexte que le week end c’était comme ça parce que les filles étaient là. Car le week end je dois Lui dire quand même mais au lieu de demander la permission, je dis « pipi » et Il répond « oui »

Les filles s’imaginent que je leur dis simplement ou je suis si elles me cherchent.

Le soir à table surtout le lundi je ne dois pas me jeter sur mon assiette car les filles ne sont plus là donc je mange plus à table, je dois attendre qu’Il décide du moment ou je dois manger. Alors que le week end, je vais faire les courses avec Lui si c’est fait le week end et je participe je mets la table ou je débarrasse. En fait c’est important qu’Il me donne à manger car grâce à Lui je mange moins vite donc je mange moins.

je n’ai pas encore trouver la formule miracle pour ne pas grossir, je ne sais pas être sérieuse et j’ai eu tellement de soucis ces derniers mois qu’Il a été compréhensif et j’ai pris du poids. Et oui j’ai pris 10 kg autant dire que c’est beaucoup.

j’avais bien commencé à perdre mais l’année 2013 se termine et je suis au même point qu’en janvier. je ne dois plus attendrir Monsieur pour ensuite pleurnicher que j’ai grossi. je ne dois pas me laisser tenter chez les clients.

De plus quand je rentre le soir en semaine je me deshabille aussitôt et bien le vendredi soir non je dois rester habiller. En hiver cela va car il fait un peu frisqué mais en été j’ai chaud et mes vêtements me gêne. En hiver je retire mes vêtements mais je vais me lover dans une couverture.

 

 

Les fournisseurs

Il est de plus en plus difficile de trouver des fournisseurs de qualité les conditions en France font que Nnos fournisseurs déposent le bilan. Nnous devons de plus en plus Nnous rendre à l’étranger. que ce soit pour trouver les barres d’acier totalement an allergène ou les fourrures synthétiques ou même pour avoir le matériel. Oon marche sur la tête, on ne sait plus rien faire en France. Tout se trouve à l’étranger. Ecrasés par les charges exorbitantes les sociétés ferment les unes derrière les autres. Les cotisations sociales et patronales augmentent sans cesse depuis 2012. Les impôts augmentent également. L’état dépense l’argent qu’il n’a pas. Mais pourquoi sans faire ? l’argent se trouve chez les contribuables. Nous avons 4 personnes qui cotisent pour 10 comment voulez vous qu’il y ait un équilibre. La presse est unanimes la France fait partie des pays les plus taxés. La France (64,7%) est le 2nd pays d’Europe, après l’Italie (65,8%), quant au niveau du taux d’imposition total.La France a le taux de charges sociales le plus élevé d’Europe (51,7%), suivie par la Belgique (50,3%) et l’Italie (43,4%). Voir article de référence : ici. Presque la moitié de la population ne paient pas d’impôts sur les revenus, voir référence : ici.Vvous allez me dire ou je veux en revenir … A rien, c’est un constat pour le moment Les Anges Déchues tiennent bon mais il est évident que Nnous n’en vivons pas. Nnous avons d’une part des activités professionnelles prenantes et bien rémunéré ce qui fait que il faut réfléchir à deux fois avant de tout vouloir abandonner pour se lancer à plein temps dans Les Anges Déchues surtout que Nnous ne sommes pas en déficit non plus. Alors tant que la passion sera là, tant que Vvous serez là, Nnous continuerons à fabriquer pour Vvous, pour Nnous des produits de qualités.

Avoir un chien

Et si en plus de moi Monsieur prenait un chien ? et si moi aussi j’avais un compagnon à quatre pattes. un pour me tenir chaud. pour me blotir contre son duvet. Un qui en plus de Monsieur me comprendrait. Mais arriverai je à partager Monsieur ? Et puis comment faire comprendre au chien que je suis une petgirl donc pas une vrai chienne à 100%. Comment me faire obéir de lui aussi quand je devrai le sortir parce que Monsieur rentre parfois plus tard que moi. Avoir un chien O/on y pense mais cela demande beaucoup de responsabilité. Puis c’est bien beau de vouloir un chien mais quoi comme race? un petit? un moyen ? un gros? de quel couleur? de quel caractère ? Ne faut il pas attendre d’avoir une maison plus grande. Déjà que l’atelier commence à être petit. IL faut y réfléchir, sérieusement, posément. Bref prendre son temps. Mais je ne me fais pas de soucis Monsieur prend toujours son temps. Dans tous les cas le chien devra s’entendre avec les enfants. Quelque soit la race car les enfants sont là. Et je vois déjà venir les mauvaise langues. Non le chien ne servira pas à assouvir les fantasmes de Monsieur car Il n’en a pas dans ce sens. D’ailleurs c’est pas une chienne que l’on prendra mais un chien donc … pas la peine d’imaginer le pire O/on est pas des pervers frustrés. Juste des gens saint de corps et d’esprit mais qui avons un mode de vie qui n’est pas au norme du 20ème siècle mais qui c’est comment cela se passera au 23ème siècle… n’oublions qu’au 20ème siècle être homo était une maladie donc il y a bonne espoir que les choses évoluent pour les adeptes du petplay d’ici quelques siècles… et ne confondant pas petplay et zoophilie. Les zoophiles ne sont pas des adeptes du petplay et les adepte du petplay ne sont pas des zoophiles. Et s’il existe des femmes qui aiment se faire pénétrer par des males à quatre pattes cela reste leur problème à elles. 

La Cravache … vue par …

Elle l’avait remarqué depuis longtemps… au fond de l’armoire.. faut dire qu’elle se cache difficilement… elle est grande… la cravache… Donc elle a décidé de la prendre pour l’équitation. Et puis un jour elle a dit : mais pourquoi vous aviez cette cravache, vous faite pas de cheval ? Alors Monsieur a eu l’idée de dire que c’était pour les spectacles et la réponse lui a suffit. Mais un jour alors qu’elle était au centre. La monitrice lui a dit que pour diriger réglisse elle en aurait pas besoin et du tac au tac elle a dit qu’avec Monsieur c’était bien utile de toute façon car Il était bien souvent têtue… Vvous auriez vu la tête de la monitrice… Oon a ri et par conséquent tout le monde a ri mais Oon a demandé à la puce ou elle allait chercher des idées pareils… C’est vrai quoi ?

Loin d’être bête

Ce jour là Nnous sommes allées à la Foire du Trône. La petite adore. Aller faire des manèges. Gagner des cadeaux. Manger de la barbe à papa que demander de plus ? Au détour d’un manège elle veut aller sur un stand ou l’on doit tirer à la carabine pour gagner des lots. Elle y va avec Monsieur car mo j’ai jamais tiré de ma vie. Et oh surprise elle gagne un cadeau. Elle doit choisir parmi plusieurs cadeaux surprise …. et ohhhh surprise … elle désigne un article sur la droite… Le type surpris la regarde, puis regarde Monsieur puis la regarde encore … puis regarde encore Monsieur qui valide… Finalement il lui donne et ma fille toute heureuse vient me voir avec son eau cadeau….. de jolies menottes avec froufrou roses…. mdrrrrrrrr.. et bien sur elle les essaye tout de suite… purtant Nnous n’en avons pas à la maison. Comme quoi …

 

ma fille est une maso qui s’ignore

Il faut bien se rendre à l’évidence de ce fait. Surtout que Nnous sommes mal placés pour ne pas le voir. ma fille a tout de la soumise à tendance maso. Mais évidemment je ne vais pas lui dire. Elle est jeune, très influençable. Elle manque encore de caractère. Elle ne connait rien de la vie bien qu’elle s’imagine tout savoir. Chaque jour Nnous prouve le contraire. Mais voila cela fait des mois que je le sais et il faut bien que je l’admette. Même Monsieur l’a remarqué. Il faut toujours avoir des rapports de force pour lui faire comprendre l’évidence. j’avoue que cela m’épuise. je n’aurai pas fait une bonne domina avec une soumise à tendance maso. j’aime quand cela coule de source. j’aime que l’on m’explique pas que l’on m’ordonne pour enfin comprendre qu’effectivement c’est bien comme ça qu’il faut faire et pas autrement. Evidemment je parle de ma grande. Celle qui est entrée dans l’âge adulte mais qui n’a encore rien d’adulte que ce que l’état lui donne parce qu’elle a plus de 18 ans sur le papier.

Pas de show en 2013

Non cette année Nnous ne ferons pas de show. D’une part parce que Nnous n’avons pas le temps et d’autres part parce que Nnous n’avons pas reconstitué une équipe sur qui compter. Certe Nnous avons toujours Nnotre maquilleuse Charlotte, Nnotre photographe Jutta, et aussi des amis précieux Docval, Tyka et des personnes que Nnous estimons beaucoup Maitresse Caly sur qui Nnous pouvons compter mais plus de modèle dit « professionnel ».

Faire un show demande des moyens financiers et du temps. Des moyens financiers car Nnous mettons un point d’honneur à faire des shows préparés, avec des accessoires que Nnous devons acheter ou fabriquer. Nnous faisons également appel à des modèles « professionnels » que Nnous rétribuons. Pour avoir des souvenirs et être glamour, Nnous sommes maquillés, coiffés et surtout Nnous faisons faire des photos et des vidéos pour immortaliser ces moments.

Faire un show demande de travailler sur le script, la musique et tous les détails pour rendre ces 5 minutes magiques. Cela demande du temps et de l’organisation. Il faut répéter encore et encore pour être au top le moment venu.

Les commandes afflux et Nnous prenons parfois du retard, cette année Nnous avons du jongler entre les commandes et le stock que Nnous devions fabriquer pour assurer dans les salons ou Nnous étions présents.

Les Anges Déchues existent depuis 2009, doucement mais surement Nnous avançons et Nnos produits sont reconnus pour leurs qualités dans tous les pays ou Nnous allons.

Nnotre ateliers devient trop petit mais impossible de s’agrandir trop vite les banques refusent de suivre, Nnous devons Nnous autofinancer. Alors entre investir dans un show ou dans du nouveau matériel, le choix est vite vu.

Nnous verrons bien en 2014 …

Mais le prochain show est déjà dans ma tête …. il attend … son heure

Le moment venu il se fera partout en europe

Ce qu’on m’avait dit

Quand j’ai découvert le BDSM j’étais on ne peut plus novice. je ne connaissais rien de rien. Alors évidemment j’ai eu le droit à plein de conseils. je dois dire que si certains étaient intéressants et précieux la majorité ne l’étaient pas. je ne sais pas pour Vvous comment cela c’est passé la première fois mais entre les soumises qui me regardaient comme un chien de faïence, et les maitres qui me voyaient comme une potentiel nouvelle proie… Il a été bien difficile de trouver des gens capable de donner des conseils purement et totalement désintéressés. Et je ne parle pas des fantasmeurs.

On m’avait dit que le BDSM était un jeu mais un jeu sérieux. Oui et Non. Si on aborde le BDSM comme un jeu, avec des séances alors oui cela ne peut qu’être un jeu et rien de plus. Oui c’est un jeu sérieux aussi car on peut s’y blesser voir plus donc c’est évidemment à faire sérieusement. Mais le mot le plus approprié dans ce cas serait peut être de dire que le BDSM est un sport extrême. Car il y a des risques dans la pratique comme pour l’escalade, le ski, la plongée, etc…

On m’avait dit les Maitre(sse)s ne vivent jamais avec leur soumis(e). vrai et Faux. Tout dépend de la relation voulu. Mais évidemment les personnes qui m’avaient dit cela n’allaient pas me dire autre chose vu qu’elles étaient mariées.

On m’avait dit aussi que dans une relation Ds il ne pouvait y avoir du sexe et aussi son contraire. En faite je dirais avec le temps que Cchacun fait comme il veut.

On m’avait dit qu’il fallait avoir un contrat. Oui bien sur mais il sert à quoi ? S’il m’arrive quelque chose pénalement le contrat est on ne peut plus discutable. Et il ne vaut rien si avec le Maitre une vie a été construite. Si le relation ne repose pas sur un mariage, le jour du décès de l’Uun des Ddeux Ccelui qui reste n’aura plus que ses yeux pour pleurer car la famille aura pris à coeur de surtout rien Llui laisser. je ne sais pas pour Vvous mais la mienne est comme ça.

On m’avait dit que le bondage ce n’était pas du BDSM mais pourtant dans BDSM il y a bien Bondage Discipline – Domination soumission – Sado Masochisme …

Si Paul pour satisfaire ses besoins que je mettrais dans la catégorie du masochisme à besoin de passer par du bondage c’est son droit personne ne peut lui dire que ce n’est pas du BDSM. Surtout quand on ne connait rien. Il faudrait se faire attacher par Docval, Yoroï, Philippe Boxis et bien d’autres pour savoir que ce n’est pas anodin.

On m’avait dit qu’il n’y avait pas d’amour dans une relation Ds car la soumise ou le soumis est généralement mariée ou en couple mais pas avec son Dominant.

Ce que l’on ne m’avait pas dit en revanche c’est que cette relation pouvait être fusionnelle, intense sans être destructrice pour autant. Oui je peux dire que je Le connais et oui Il peut dire qu’Il me connait. Il sait tout de moi, pas de jardin secret. Pas de cachotterie.

Donc pour conclure, je dirai simplement que les forums de discussion, les tchats, et les assos comme ParisMunch sont très utiles mais il faut savoir faire le tri avec tout ce que l’Oon entend. Car tout n’est pas bon. Il faut savoir faire le tri et se faire sa propre opinion pour vivre et s’épanouir dans Sson BDSM pas celui du voisin.

 


123456...12

  • Album : PETPLAY
    <b>tumblr_mkqr8lCb0m1s9gqgbo1_1280</b> <br />

www.les-anges-dechues.com

www.les-anges-dechues.com

Calendrier

avril 2017
L Ma Me J V S D
« sept    
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

Visiteurs

Il y a 1 visiteur en ligne

Le bogoss |
momo1775 |
cinéma gay et lesbien |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Confessions Intimes
| belleisabelle
| hentai0manga