Page d'archive 25

- De nouveaux produits

Les anges déchues ont maintenant 1 an !

De nouveaux produits viennent enrichir

le catalogue des anges-déchues.

 

- Un dogbud en fourrure synthétique, réalisé comme les autres à partir d’un véritable rosebud et d’un squelette semi rigide. La qualité de fabrication est la même que celle des autres dogbuds, la fourrure est de très bonne qualité et le prix de vente est particulièrement attractif.

- Des colliers en métal massif en acier inoxydable. Ces nouveaux colliers sont destinés à toutes les soumises et soumis en général.

Leur qualité de finition est irréprochable. Ils sont sobres, sans équivoque mais aussi particulierement jolis.  Ils sont destinés à pouvoir être portés en permanence si nécessaire.

Ils sont réalisés en acier « chirurgical » poli. Ils sont donc totalement analergiques. L’épaisseur du métal est de 4 mm. La surface interne du collier est parfaitement polie et les angles sont legérement arrondis afin de ne pas abimer la peau. Il en existe deux modèles légerement differents d’un point de vu esthétique.

Le premier modèle ( à droite sur la photo ) est en métal massif de 4 mm d’épaisseur et de 2 cm de hauteur alors que le second est également en acier inox de 4 mm d’épaisseur mais mesure 2 cm de hauteur au niveau de la fermeture pour atteindre 1,5 cm à l’avant au niveau de la charnière ce qui lui confere un coté un peu plus bijoux.

nouveauxcolliers2.jpg

 

 Je vous invite à voir nos nouveaux produits sur notre site ICI

 

 

- Queue de petgirl ou de petboy

La queue est un accessoire extrêmement important pour toutes les petgirls et tous les petboys.

Il en existe bien peu sur le marché.

C’est pourquoi « Les anges déchues » en proposent plusieurs modèles qui seront détaillés en bas de ce texte.

J’ai trouvé sur un site internet ce guide permettant de réaliser soit même des queues:

Voici le texte:

The plug-tail-tutorial « In my opinion it is very important for a doggygirl to have a tail. She can wag it when she’s happy, let it hang down when she’s afraid and point it upwards when she greets her master.
Furthermore it reminds her of her role as doggy and greatly adds to her aesthetic appeal as a petgirl. 
So I’ve created this short tutorial of ‘how to make a doggygirl-plugtail’. It’s easy, it really sticks out of her butt, and it is at the same time a great personal present for your submissive. » « I think that cute doggies like Master Hiro’s Kayo, or French Master’s Yu (my regardsto all of them) would look great walking around with this tail. » A selfmade doggygirl-plugtail Why this tutorial? Getting a nice collar and leash for your doggygirl isn’t difficult, you can get these in anywhere. It’s more difficult to get something resembling paws or a doggycostume. And it’s really hard if you want to buy a good-looking doggy-plugtail. From my point of view, a (doggy-)tail is of great importance as symbolic, aesthetic and training utensil for a doggygirl. So here’s a short tutorial as an alternative to a non-existent commerical offer. 
Drawbacks: Does require some work and a small amount of skill. The furcover will easily draw lubricant and get messy because there’s no plugbase to shield it. The whole of the plugtail isn’t washable because of the multilayered saran-wrap; you won’t get humidity or lubricant out once it’s inside. You counteract the principle of capitalism in producing something unique by yourself and take part in ruining your country’s economy. 

Advantages: Color, pattern, and kind of fur used for the cover is up to your choice (respectively depends on the range of fabrics of your department store). Diameter, length, length of neck and hardness of the plugpart can be made to the preference (or experience) of your doggygirl. A new plugtail with different specifications can be built easily and quickly. With some skill you can vary the shape of the plug; not only the usual cone-shape, but also rounded cylinders, acorns, ovoids are possible – or something ranging from a Chihuahua to a St.Bernhard. A plugtail of this kind can be built (assuming a minimum of skills) in less than an hour. The base-materials are low-cost, so you can try again and again if you’re not pleased with your achievment – or want a whole collection of tails. A well-made plugtail, nicely wrapped, is a very personal gift for your doggygirl/partner. By all means more personal than a commercial plug. If it’s done well, the plugtail will look quite professional and convincing. The furcover can be removed to be washed separately with lukewarm soapwater. The tailpart really STICKS OUT of your doggygirl’s butt – if it’s not crafted too heavy. Watch her when your doggy is prone on shoulders and slightly spread knees, arching her back – you’ll definitely see what I mean (get a cold shower first, though). By the way: Wagging is easier for her and more convincing, too. Alternatively you can use this plugtail as exclusive throwing toy (throwing ranges of more than 30m are possible), as low-cost adornment for your car-antenna, or as convenient cleaning device for radiators. 
 

The Veterinarian

 

Needed base-materials: a roll of paper towels (for the tailpart) a roll of quality toilet paper (for the plugtail) A roll of saran-wrap/cling-film; it should be incised with the paper knife for a separate roll of 5cm width, so you’ve got a narrow and a broad roll of wrap Needle and quality thread Scissoirs (for fabric, thread, tube and wrap) Paper knife (for wrap-incision and trimming the tube) Some balloons, color of your choice A PVC or rubber tube with a diameter of about 1.0-1.2 cm, bought from an aquarium-supplier (zoo-shop) or cut from your garden hose. You should round and trim the edges with the paper knife, especially when using tubes of firmer made 

A piece of fur-fabric, used for teddybears or costumes, measuring about 10-14cm x 30-50cm

queue1

Trim one end of the fur-cloth to a slightly oval shape, so there will be a tapering end when the sewing is done. Measure the thread so it’s length is about three times the length of the fur-cloth. Double this if you sew with two parallel running threads (recommended) 

For multicolored fur-covers (i.e. a foxtail, look at last picture on this page) just sew different fur-clothes together giving them the above described slightly tapering shape in the end.

queue2.jpg

Do the sewing from the open to the closed end. The fur-cloth has to be inside-out for this, that means fur is on the inside! 
Use the following formula to estimate the diameter of the finished furcover: 
(cloth-width – (2 x sewing cloth-surplus)) : 3 = diameter 

Example: A piece of fur-cloth with a width of 11cm would end up as fur-tube with a diameter of about 3.5 cm (11cm – (2 x 0.5 cm)): 3

Do the sewing from the open to the closed end. The fur-cloth has to be inside-out for this, that means fur is on the inside! 


Use the following formula to estimate the diameter of the finished furcover: 
(cloth-width – (2 x sewing cloth-surplus)) : 3 = diameter 

 


Example: A piece of fur-cloth with a width of 11cm would end up as fur-tube with a diameter of about 3.5 cm (11cm – (2 x 0.5 cm)): 3

queue3.jpg

I recommend this mode of sewing, with a a space of about 0.5 cm between seam and end of cloth, and also 0.5 cm between stitches. For extra durability use two parallel threads while sewing; to do this, don’t fix the thread on the needle’s eye but let two loose ends hang down from it and do the knot at the ends of the thread. 


Keep in mind: The length of the thread is about the length of the seam times three. If you use two parallel threads, it will be of course length of seam times six.

queue5.jpg

The finished furcover. Later on we make the tailpart fitting to it’s length.

queue6.jpg

The stabilising spine of the plugpart is the tube. The edges of the tube’s ends, especially the one inside the plug, should be trimmed and rounded with the paper-knife, especially when the tube is made from harder material! 
The tube don’t have to have the length of the oveall length of the finished plugtail. It suffices when it’s about 2-3 times the length of the planned plugpart, so the center of mass will be closer to the plug. 

If the tube’s curving is too annoying, you can straighten it out with a very tightly rolled long piece of paper, stuffed into the tube. 

Before beginning to work on the plugpart, cover the tube with several layers of saran-wrap. This will heighten the friction for following layers.

 

queue7.jpg

Shape the body of the plug by firmly – but cautiously, don’t let it rip – wrapping it with toilet tissues. The plug’s end of the tubing shouldn’t be felt anymore through the wraps of the tissue!  Some further hints: 

To get a kind of ‘knot’ at the end of the plugpart, turn the roll of toilet paper repeatedly around for 180 degrees (as seen on the photo). This turnover will each time give the tissue a doubled, firmer layer.

queue8.jpg

Don’t plan the plugpart to be longer than 10 cm for your first tries. Later on the pulling over of the balloons will be easier. 

Discover the artist in you: Have fun in trying to replicate an actual dog member… I’ve tried to give this sample vaguely the shape of an Alsatian / German Shepherd dog.

queue9.jpg

Wrap the tissue-shaped plugpart repeatedly with the broader part of the saran-wrap, compressing and stabilizing it on the way. Give the roll a firm pull when moving it around the plug. After some turns include the whole tubing in the layering, so the plugpart will become an integral part of the plugtail and won’t come off when under stress. 

 

If you can’t move the plugpart relatively to the tubing, even with some strength, you’ve done good work!

queue10.jpg

o keep the neck of the plug slender, use the narrower part of the saran-wrap, firmly pulling it around the tissue, compressing it.
The neck of the plug will later on be gripped by your doggygirl’s sphincter, and a slender neck will be more comfortable when she’s required to wear the plugtail for a longer time. 

Another advantage: The greater the ratio of the diameters of the plug’s neck to the plug’s end, the easier it is for your doggygirl to keep it in place.
Give the neck a length of about 2-4 cm; but I recommend the actual comfortable length to be explored by try-and-error.

An opportunity to even out the plug’s surface: Use the narrow saran-wrap to fill up sinks and to compress bulges

queue12.jpg

The finished plugpart

queue13.jpg

The spine of the tailpart is mainly a loose roll of saran-wrap, about the length of the fur-cover. Try to avoid to make the tailpart too dense and therefore too heavy. Heavy tailparts tend to hang down – or to turn the plugpart around once it’s inside your doggygirl.

queue11.jpg

The soft, voluminous body of the tailpart is achieved by loosely wrapped layers of paper-towels. You should give the roll some 180 degree turnovers (as seen here, notice the folding on the left side of the paper towels), too, to get a thicker layered section at the plugpart.

queue15.jpg

To give the tailpart some firmness wrap the loose layers of paper-towels with saran-wrap, giving them some density in the process. Don’t overdo it, though. If you find the tailpart too slim for the furcover, just repeat layering some paper-towels and saran-wrap until it fits nicely.
The diameter of the compressible core of the tailpart can and should be slightly larger than the inner diameter of the furcover – for a better fit.

queue16.jpg

Finally wrap and shape the neck of the plug with some of the narrower saran-wrap – and you’re done with the plugtail’s interior.(If this looks a little bit too improvised to you, try – if you’ve got the skill – to coat the whole interior with some layers of liquid rubber or latex.)

queue18.jpg

Take the furcover and, like shown on the photo, press in the closed end of it for about 4-5 cm. This will make the initial pulling over easier.

queue19.jpg

Now pull the furcover over the tailpart like you would with a condom. There will be some pushing and pulling, but if the tail-interior has the right density and softness, it will be quite easy after the first 10 cm.

queue20.jpg

And finished. For detaching the fur-cover again, grab the closed end of it in a pincers grip and pull it off without turning it inside-out. For reattachment you’ve got to follow the earlier steps, though, that means turning it inside-out.Unfortunately the open end of the fur-cover is prone to come into contact with the lubricant on the plug or your doggygirl’s butthole – there’s just no plugbase like on commercially available plugs. On the other side the tail sticks seamlessly and aesthetically quite pleasing directly out of your subs bottom. You probably have to wash out the detached fur-cover from time to time with lukewarm soapwater.

queue21.jpg

Now for the most difficult part of the whole operation…!
You could already use the plugtail as it is, but it will look nicer and more professional if you cover the plugpart with some balloons which protect and harden it. Another advantage is that no humidity will get inside the plug.
To do this: Insert both index and middle finger deeply into a balloon (fingernails cut short and failed smooth), put the plugtail between your knees and pull the balloon over the plug, up to the beginning of the fur. If body and neck of the plugpart is longer than 10cm (like in the example shown), it will become increasingly difficult after the first balloon-cover, because sliding rubber over rubber has to deal with very high friction.Keep some ballons in reserve; they tend to tear easily when used on bigger plugs.

queue22.jpg

The first ballon is put on; you can still see the plug’s profane ancestry of cheap saran-wrap and paper-towels shimmering through. This will diminish with the second and/or third ballon.

queue23.jpg

Done! Just fix the furcover with some loops of thread over the neck of the plug and the ballons, so the fur aesthetically ‘ends’ when reaching the plugpart, and don’t resemble a big, furry condom.

queue24.jpg

I strongly recommend the use of a sturdy condom, covering the plugpart up to the beginning of the fur. First, oil-based lubricants will weaken the rubber of the ballons, second you won’t have to clean the plug when it comes out of your doggygirls butt, especially when you’ve made a longer plugtail. (Of course you can clean your doggygirl with some enemas first) Have fun!the Veterinarian

queue25.jpg

Attention! Never use sharp-edged or pointed materials like wire or tin
- especially not for the interior – for selfmade analtoys!
Never switch off your common sense! 

 

 

Les plug tails ou dogbuds proposés par « les anges déchues »

Nous proposons des dogbuds de la plus grande qualité. En effet comme indiqué dans le texte précédent il existe très peu de queues destinées aux petgirls et aux petboys. Celles-ci sont de plus souvent assez ridicules, il s’agit souvent d’objet en plastique souple terminé par un simple plug anal.

Il fallait pouvoir proposer de accessoires de qualité permettant de rivaliser avec les jolis accessoires dédiés aux magnifiques pony girls.

Les dogbuds proposés devaient être jolis solides et parfaitement hygiéniques.

Tous les dogbuds proposés sont réalisés à partir de véritables rosebuds. Il s’agit donc d’objet de très grande qualité.

La partie pénétrante est constituée d’une pièce en acier inoxydable chirurgical parfaitement polie. Il est possible de porter le dogbud pendant plusieurs heures. La queue est semi rigide car elle est constituée d’un squelette métallique qui donne au toucher l’impression de sentir de véritables vertèbres. La rigidité de la queue diminue plus on s’éloigne de la partie pénétrante ce qui lui donne du mouvement comme une véritable queue. De plus, il est possible de donner la forme désirée à la queue dont la longueur est d’environ 45cm.

Comme le montre les photos, ces queues sont magnifiques. Il en existe deux qualités. Toutes réalisées avec le même soin.

Une qualité en fourrure véritable. Il s’agit en fait de mouton. Les couleurs proposées sont noires gold ou écrues

Une qualité un peu moins couteuse réalisée en fourrure synthétique mais tout aussi jolie. La couleur proposée est noire cendrée. Le prix est identique à celui des queues moins complexes réalisée à partir de rosebuds et destinées aux ponys girls.

dogbud.jpg

dogbud5.jpg

La partie pénétrante est constituée d’un véritable « rosebud  » bijoux créé par Julian Snelling. Elle existe en trois taille. 

dogbud3.jpg

dogbud2copie.jpg

Le squelette métallique permet au dogbud de prendre la forme désirée tout en lui conférant une grande souplessse.

dogbud4.jpg

 

Une qualité un peu moins couteuses mais tout aussi jolie est réalisée en fourrure synthétique. La couleur proposée est noire cendrée. Elles sont également réalisées à partir de véritables rosebuds et le prix est identique à celui des queues moins complexes réalisées pour les pony girls puisqu’il est de 95 euros.

fourrure3.jpg

fourrure2.jpg

fourrure1.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

- Oleg Kulig en petboy

Figure majeure de la nouvelle génération d’artistes russes, Oleg Kulik est surtout connu pour sa performance en 1996 à Stockholm, où il apparaît nu sous la forme d’un dangereux chien enchaîné. Le scandale a éclaté dés l’instant où Oleg Kulik, contrairement aux attentes du public occidental, s’est réellement comporté comme un chien en mordant certains spectateurs.

La vidéo tournée à cette occasion est visible ici. La performance est réelle, Kulig se comporte comme un véritable animal en allant jusqu’à mordre réellement les spectateurs pour défendre son territoire. Il sera même arrêté par la police pour cela.

Image de prévisualisation YouTube

L’œuvre d’Oleg Kulik est constituée de photographies le mettant en scène avec des chiens dans des situations surréalistes, qui mélangent allègrement l’humour, la sexualité, la violence et la politique. Pour le Pavillon Yougoslave de la Biennale de Venise 2001, Oleg Kulik a exposé une nouvelle série photographique moins subversive, montrant l’être humain réduit à un spectre perdu dans un paysage artificiel. Ces images rejouent le conflit atemporel entre l’homme et la nature, engageant une réflexion sur la place de l’homme dans le monde. Plus provoquant, une autre série, Nouveau Paradis (2001) met en scène l’image de corps humains nus à la gestuelle pornographique, superposée à la photographie d’animaux empaillés. A sa manière, Oleg Kulik questionne notre anthropocentrisme.

Une vidéo encore plus extraordinaire fut réalisée à Zurich la voici:

Image de prévisualisation YouTube

 

En France nous sommes beaucoup moins tolérant. En 2008 Kulig est présent à la FIAC (foire internationale d’art contemporain). Il y expose des clichés de la fin des années 1990 ou il est nu avec des animaux. Les policiers du 8ème arrondissement ce sont rendus aux grands palais pour y décrocher les photos exposées en justifiant cette décision par un article du code pénal relatif à la diffusion d’image pornographique ou contraire à la dignité humaine et susceptible d’être vues par des mineurs.

Les propriétaires de la galerie Moscovite et le directeur de la FIAC ce sont expliqués en disant que ces images étaient en rien zoophile mais avaient pour but de se demander ou sont les limites entre ce qui est humain et ce qui est animal. Une réflexion philosophique qui semble avoir échappé au parquet de Paris.

Il est à noter que ces même photos avaient précédemment été exposées en province, au carré d’art de Nimes sans susciter de réactions ….

Quelques photos:

kulig3

kulig2

 

kulig1

- Annuaire de recherche

Il existe peu d’annuaires destinés spécifiquement à l’univers fetish et BDSM. Je vous propose ceui-ci:

 

annuaire passion fetish

———-

 

- Les photos et videos de la nuit demonia 2009

Difficile d’avoir ces vidéos qui apparaissent au compte goutte.

Néanmoins voici une vidéo (amateur) de la représentation des petgirls des « anges déchues » à la nuit démonia 2009. Rachel apparait la première avec sa tenue cuir et son jouet, elle commence à jouer sur la scène lorsque Daria en tenue en daim désire s’en emparer. Après une remise dans le droit chemin les deux chiennes repartent ensembles alors que Leslie en manteau de fourrure est totalement indifférente à la scène et préfère les ignorer en montrant sa passion envers son Maitre.

Voici le lien de la vidéo

Image de prévisualisation YouTube

 

De plus, Francis Loup photographe fétish très connu a également réalisé un montage vidéo des différents shows présentés à cette occasion:

Les pets présentées par « les anges dechues » apparaissent vers la fin de la vidéo.

http://www.dailymotion.com/video/xbxrxi

 

 

Et voici quelques jolies photos de prise par la photographe Maëlle Delaplace.

demonia3.jpg

petitedemon7.jpg

petitedemon4.jpg

petitdemon6.jpg

leslie nuit demonia

 

snapshot1.jpg

snapshot4.jpg

snapshot5.jpg

snapshot8.jpg

snapshot10.jpg

snapshot12.jpg

snapshot14.jpg

snapshot15.jpg

snapshot16.jpg

snapshot18.jpg

snapshot20.jpg

snapshot18.jpg

snapshot22.jpg

 

- Le collier de soumission

 L’importance du collier dans le BDSM

 

Pour beaucoup de soumises et de soumis, et ceci d’autant plus pour les petgirls et les petboys, le collier revêt une importance considérable.

Il est bien évident que toutes les Maitresses, tous les Maitres n’ont pas forcément besoin que leur soumises ou soumis porte un objet en signe de leur appartenance. De même, les soumises et soumis n’ont pas forcément besoin de la montrer.

Le collier peut très bien être juste un accessoire de jeu. Ainsi, lors de soirée il sera porté pour montrer son statut.  La présence d’un anneau permettra éventuellement une tenue en laisse. Les players sont en général moins sensibles à la symbolique du collier; d’autres, pensent aussi pouvoir vivre leur relation autrement. Dans notre monde, ou les relations sont de plus en plus labiles, la signification du collier a peut être moins d’importance. Les players, les maitres, les soumises, préférant des relations courtes voir ponctuelles ne pourront pas y attacher le même intérêt que le Maitre et la soumise  qui se sentent unis par une relation très forte. 

Je voudrais aussi rappeler que le collier est l’article BDSM le plus vendu. Il ne faut donc pas négliger son importance.

Certaines ou certains ont  besoin d’un symbole très fort pour montrer, pour proclamer leur appartenance.

Je ne traite ici que de mon point de vue car, dans le monde des petgirls et petboys le collier a bien sur une importance considérable.

 

L’alliance que les couples mariés portent aux doigts est un signe d’union. L’union de deux êtres pour le meilleur et pour le pire. Certaines Maitresses, Maitres, soumises ou soumis ressentent également le besoin de porter un signe semblable.

Le collier est le plus bel objet qui peut montrer son appartenance car le collier rappelle celui que portait les esclaves mais il rappelle aussi celui que porte les chiens il est donc signe d’infériorité mais aussi d’appartenance de fierté et de fidélité.

Il symbolise aussi l’amour la dévotion la fidélité de l’esclave pour son Maitre. Il veut dire : « je suis soumise à Lui. Il est mon Maitre, je lui appartiens. » Il est en général remis à la soumise lorsque celle-ci se sent prête à appartenir à son Maitre c’est un signe d’engagement. Pour le Maître offrir le collier c’est reconnaître la soumise comme sienne, mais c’est aussi affirmer les devoirs qu’il a envers elle. 

Recevoir le collier de son Maître, c’est pour la soumise l’acceptation de son appartenance, mais c’est aussi l’affirmation de sa soumission.

- Dans certains milieux BDSM, il existe une cérémonie de remise du collier c’est en général lorsque la soumise passe de l’état de novice à soumise confirmée. 

- Dans d’autres cas ce collier est offert par le maitre en privé lorsque la relation est jugée suffisamment forte.

Le rêve, l’idéal, est alors de pouvoir porter en permanence un signe d’appartenance mais celui-ci doit pouvoir être porté dans les milieux vanille sans choquer.

 

Il existe d’autres symboles de soumission comme bague d’O ou le triptyque dont je traite dans un autre article. Mais ces objets n’ont pas la même force, la même signification que le collier de soumission.

Il est guère possible de porter en permanence un collier de chien en cuir celui-ci est trop ostentatoire et de plus, les êtres humains contrairement aux chiens transpirent; le cuir se dégrade donc rapidement sous l’action conjuguée de la sueur, des détergents et, éventuellement, des produits de maquillage.

Il existe par contre de très beaux colliers que l’on peut porter en permanence et qui ne choquent absolument pas même dans les milieux les plus conformistes. 

Ces colliers, mi bijoux, mi articles BDSM,  sont sans équivoques pour un public d’initiés mais ils sont parfaitement acceptés dans un monde vanille habitué à voir des objets gothiques.

collier anges dechues 2

colier anges dechues1

 

Dior et Vuiton ont sortis depuis quelques années des colliers de chien magnifiques mais peu de soumises ont des Maitres qui peuvent leur offrir de tels bijoux !!

 collier Dior

Collier de chien Dior

collier Hermes Vuitton 2bracelet Hermes Vuiton

Bracelets « collier de chien » pour femme et destinés à rappeler la gamme accessoires pour chiens de Vuitton

La soumise qui ressent le besoin de porter son collier en permanence doit avoir un objet solide.  Le symbole sera plus fort si celui-ci est large et épais. Il ne doit pas pouvoir être retiré par la soumise mais en contrepartie celui-ci doit pouvoir être porté en toute sécurité et être parfaitement anallergique.Seuls les métaux utilisés depuis des siècles en bijouterie répondent à ce cahier des charges. Les métaux utilisables sont : l’or, le titane, l’acier inox dit chirurgical, le cuivre (sous certaines réserves) et le chrome.  il faut faire très attention à l’éventuelle présence de Nikel dans les métaux utilisés. La présence d’un anneau est très symbolique.  Celui-ci peu être présent  sur le devant ou à l’arrière par désir de discrétion. Les pets comme moi porteront leur collier avec l’anneau situé à l’arrière car celui-ci est plus conforme à la tenue en laisse à 4 pattes. Je voudrais aussi vous donner la référence de quelques merveilleux textes écrits sur l’importance et sur la symbolique du collier:

- http://bdsmentvotre.erog.fr/pages/Que_signifie_le_collier_pour_un_soumise-759272.html#

- http://www.lacarpette.net 

- http://club.doctissimo.fr/heavendoor/blog/

- http://mehere.free.fr/alamut/index.html

 

- L’emblème du BDSM

Le triptyque, emblème du BDSM 

Le monde BDSM comme toute communauté éprouve le besoin d’avoir des signes de reconnaissances.

Quelques uns de ces membres essayent d’établir certaines règles, certaines bases afin que le BDSM acquiert une certaine notoriété et une certaine acceptation de la société vanille mais aussi dans le but très louable d’éliminer certains personnages guères défendables qui utilisent le BDSM pour assouvir des besoins de tortionnaires. 

Le triptyque est donc un signe de reconnaissance mais il est destiné à être suffisamment discret, suffisamment secret pour ne pas paraitre ostentatoire.

Il a l’aspect et la forme d’un médaillon. Il a été créé pour ne pas avoir de connotation évidente auprès d’un public vanille. Les personnes non « initiés » n’y verront qu’un bijou à l’allure celtique. Pour certaines personnes qui connaissent le BDSM ce médaillon est plein de sens. 

Il en existe plusieurs versions. L’originale est un cercle divisé en trois zones par des lignes courbes qui tournent dans le sens des aiguilles d’une montre.  Chacune de ces zones est percée par un trou. Il s’agit en fait d’une triskèle c’est-à-dire d’un médaillon séparé en trois parties par des branches courbes.

Triptyques BDSM:

= Cercle avec des branches courbes en métal tournant dans le sens des aiguilles d’une montre délimitant 3 zones sombres percées chacune d’un trou.

 triptyque BDSM

 

La triskèle est en une forme ancienne qui a eu de nombreuses significations dans beaucoup de cultures.

 

Quelques autres triskèles non BDSM:

 

 non triptyque

Triskèle purement celtique, il est maintenant le symbole du nationalisme breton

non triptyque2

Il s’agit d’un symbole taoïste

Dans le triptyque BDSM, chacune des divisions représentent les trois grandes familles du BDSM. B et D = Bondage et Discipline, D et S = Domination et Soumission, S et M = Sado Masochisme.

Le BDSM est au minimum un jeu érotique et à son paroxysme une relation fusionnelle totale et particulière. La ressemblance avec les signes à trois branches du Ying et du yang n’est pas innocente. Ces trois zones représentent la règle qui régie toute relation BDSM:  Safe, Sane and Consensual (SSC)Les lignes courbes montrent que la frontière entre B et D, D et S ainsi que S et M n’est pas franche  ces famille s’interpénètrent. Les bras tournent dans le sens des aiguilles d’une montre.

Le médaillon est en métal, il est couramment de couleur acier pour symboliser les chaines et le collier de servitude. La couleur noire montre le coté obscur de la sexualité en BDSM. 

L’emblème du BDSM a été déposé en 1995, il est protégé par un copyright par Quagmyr@aol.com . Toutefois il est utilisable librement pour toute utilisation non commerciale et toute utilisation à but d’information au sein de la communauté BDSM.

 

 

Cette utilisation libre a donné place à de nombreuses variantes parfois très éloignées de la conception originale.

 - Je vous invite à visiter le site http://emblemproject.sagcs.net/is.htm 

 

- Les Flyers et infos des soirées.

La rubrique « Agenda: Evenements et soirées  » (en bas de l’entête), a pour but de réunir le maximum d’information sur les dates et les lieux des prochaines soirées fetish et BDSM organisées en France et dans toute l’Europe. Cette rubrique est donc modifiée périodiquement.

Consultez la souvent !

 

Seuls des commentaires et flyers de certaines soirées sont présents ici.

—————

endless vampire ball de paris la machine moulin rouge

 le manege enchante

les mots pour le dire cris et chuchotements philippe de beaumond

Pièce Canines 

PIECES CANINES
 

Une exposition canine est une fête pour les propriétaires de chiens de race.

Tom de Pékin, admirateur de Rintintin et amateur de toutous au point de se transformer à l’occasion en “Tommy le chien”, a invité une dizaine d’amis artistes à présenter au public leur propre chien, dessiné, photographié ou performé. http://tomdepekin.tumblr.com/
Photographe disciple de Pierre Molinier, Gilles Berquet consacre son œuvre à la fétichisation du corps féminin et de ses accessoires érotiques, et à l’hommage rendu à sa muse, Mirka Lugosi.
http://web.mac.com/gilles.berquet/gilles_berquet/GILLES_BERQUET_OFFICIAL_SITE.html
Mavado Charon semble être un disciple de Georges Bataille. Les dessins au stylo bille noir du jeune artiste américain décrivent inlassablement des orgies de sexe et de mort sur un mode « cartoonesque ». http://dirtycharon.tumblr.com/
Explorateur de l’histoire de l’illustration, amateur des monstres grotesques du Moyen-Age et des singeries du siècle des Lumières, Guillaume Dégé constitue un bestiaire surréaliste au fil d’une œuvre faite de collages et dessins aux crayons de couleur.
http://www.semiose.com/galerie/artistes/Guillaume_Dege/dege06.html
François Henri Galland dessine et peint à l’encre de Chine et à l’aquarelle, déchire et colle rapidement des morceaux d’images trouvées dans les journaux. Sa production foisonnante est une chronique de sa vie quotidienne. http://francoishgalland.canalblog.com/
Daniel Johnston est un dessinateur et musicien folk américain qui fut connu mondialement dès que Kurt Cobain a été photographié portant un t-shirt orné de sa grenouille extraterrestre. Dans son univers se croisent tous les super héros de l’histoire américaine. http://www.danslamarge.net/1_danieljohnston/index_1.html

Sébastien Lambeaux est un chaman des villes, fétichiste des chaussettes de footballeurs, jeteur de sorts aux hommes politiques, sculpteur de mailles et de brins d’herbes récupérés sur la plage.  http://slambeaux.canalblog.com/ http://lagrossearaignee.tumblr.com/
Les dessins de Mirka Lugosi, remarquables pour leur précision de miniatures, témoignent de l’actualité des thèmes surréalistes : puissance du rêve, érotisme noir, mystère des formes molles, hybridation des objets et des corps. http://www.mirkalugosi.com/
Fred Morin est un photographe curieux du potentiel animal des corps humains qu’il explore d’un regard clinique. http://www.fredmorin.com/
L’œuvre dessinée de Twotom est peuplée de garçons souriants, portant des oreilles de lapin, se livrant à des jeux érotiques souvent SM dans des décors de collège. Ces personnages habitent, dit-il, dans son monde intérieur. http://www.twotom.fr/
Unglee est un artiste mystérieux qui ne cesse de mourir depuis 1994. Artiste conceptuel et « story teller », il donne encore régulièrement des nouvelles de sa dernière épouse, Giulietta Fabrizzi. http://www.lightcone.org/fr/cineaste-328-unglee.html
Les images sorties du cerveau d’Anne van der Linden sont pornographiques, violentes et vaudou. Son trait hachuré reconnaissable entre tous donne l’impression étrange que les personnages de ses dessins et ses gravures sont couverts de poils.
http://www.annevanderlinden.net/fr/dessins/
Jean Luc Verna est l’auteur d’une œuvre dessinée où se croisent Tiepollo et Iggy Pop. Photocopiées, transférées au tryclo et rehaussées au maquillage, ses images fantastiques ont l’allure d’apparitions nocturnes. http://jlverna.online.fr/
La Bourette est conceptrice de bijoux, performeuse et chanteuse, créature de la nuit et du jour. http://www.myspace.com/labourette
Marie-Laure Dagoit est auteur de texte cour et dirige les éditions Derrière la Salle de Bain depuis plus de quinze ans.
http://web.me.com/dagoit/derrierelasalledebains/DERRIERELASALLEDEBAINS.html
Monsieur K est auteur, compositeur et chanteur, dans la grande tradition du cabaret berlinois et des chanteuses réalistes. http://www.myspace.com/lesnuitsdemonsieurk

avec le lancement de la revue d’art n°4 HEY!
http://www.heyheyhey.fr/fr

 

—————

Soirée BDSM Fantasmes et soumissions

————————————–

Paris munch

Paris munch

———–

Vernissage Expo Fetish au Pays des Merveilles

exposition aux pays des merveilles 

———- 

Italie

Special nuit du Bondage.

Vendredi 25 mars 2011

Fetish Night c/o Tref Point Club

Piazza Ischia 12

Misano Adriatico, Italy

Nuit du Bondage en Italie 

 

—————

Torture Garden Paris

C’est le 5 juin à la machine (ex loco )

C’est une des deux plus grandes soirées fetishiste de l’année.

Nous y serons et venez y nombreux !

torture garden

Soirées ClairObscur

Pour les personnes du sud de la France, au cap d’Agde le club « Le clair obscur » organise régulièrement des soirées.

clair obscur

———–

Soirées de l’hotel des sens

C’est dans le centre de Paris dans le 3ème arrondissement.

Il s’agit d’un club libertin qui héberge régulièrement des soirées SM

zinella

———-

Les nuits élastiques.

C‘est toutes les trois semaines. L’ambiance y est très fétish. Plusieurs centaines de personnes passionnées de tenues latex et cuir se réunissent jusqu’à l’aube.

C’est l’occasion de voir de jolies tenues, dans une ambiance musicale très techno.

Mais c’est aussi l’occasion de me voir sagement à 4 pattes malgrès la rugosité du sol, un peu détachée des évennements, mais aceptant les caresses dès l’instant que celles-ci ne sont pas trop insistantes ou déplacées. lorsque cela ne me convient pas  je sais toujours me refugier dans les jambes de mon Maitre.

niuit élastique fevrier 2010

nuit elastique

 

—————- 

Les soirées Fetish in Paris

C’est aux voutes Saint Honoré à Paris, dans un très bel endroit. L’ambiance y est sympatique il est possible de se parler de dialoguer et de voir de très jolie tenues. Vous pouvez me voir dans la galerie photo du site.  Si vous aimez le monde pet, peut être aurons nous le plaisir de nous y rencontrer.

 

fip N°38

FIP N°37

Fetish in Pais N°36

 

fetish in Paris N°35

 

nuitfetishinparis34web.jpg

 

fetish in paris 33

 

fetishparisjanvier

————— 

Les soirées Shiny pupper au lust

C’est au Lust 8 rue de Beauce 75003 Paris

shiny pupper

 

—————

Les soirées Fetish Project à Bruxelles

fetish project

fetish project belgique

fetshiproject24avril

flyfp20v.jpg

 

fp19bfetishproject1

 

 

A Paris le 8 Mai aux caves Lechapelais

Soirée fetish gothic

 

fetish gothic

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

- Quelques photos de petgirls

On trouve sur le net, beaucoup de photos de petgirls, beaucoup moins de petboys.

Mon Maitre et moi nous avons sélectionné que quelques images que nous trouvons conformes à notre univers. Sans le coté humiliation, le coté un peu ridicule que l’on voit parfois mais privilégiant plutôt le coté naturel de la vie de pet.

photos de petgirl partageant son repas avec un magnifique toutou

chienne 1

48122588.jpg

Les asiatiques ont toujours un sens esthetique poussé. Une petgirl avec une très jolie queue et aussi des pattes de devant avec les doigts repliés

47464922.jpg

47464642.jpg

Le reve pour une pet: Pouvoir être dehors

47465161.jpg

47465882p.jpg

A boire, des jouets, une moquette épaisse, des besoins purement biologiques en pensant à ….. rien

 

47511355.jpg

47465694.jpg

47511540.gif

 

47526527p.jpg

47515484.jpg

47677538.jpg

47515539.jpg

47465773p.jpg

47465593.jpg

47465286.jpg

Une petgirl avec un regard coquins du site. Artofpet

47494253.jpg

La salle d’attente du vétérinaire idéal.

 

2pets

Et, un magnifique dessin de clovered C

lelevagedesdieuxfinal450.png

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

- Que doit manger une petgirl ou un petboy ?

Une des questions souvent posée est:  Comment doit manger et que doit manger une petgirl ?

1-      Comment doit manger une doggy ? 

Je ne parlerais ici que de mon expérience personnelle. Une doggygirl est une chienne elle vit donc, dans la mesure du possible à 4 pattes. Son assiette est donc une gamelle posée à même le sol. Ce n’est pas une assiette. L’usage des mains lui est interdit : Elle a des pattes. Dans cette gamelle elle mangera un repas adapté à sa physiologie afin d’être en bonne santé. Les gros chiens ont des difficultés pour manger dans une gamelle posée à même le sol il existe alors des accessoires permettant de les surélever.

Le problème est encore plus grand pour les petgirls. Baisser la tête, bloque le larynx, la déglutition, devient alors douloureuse voir impossible. De plus, contrairement à la plupart des chiens le museau de la pet n’est pas en retrait par rapport à son nez. Lorsque celle-ci met sa tête dans sa gamelle c’est le nez qui entre en contact avec la nourriture avant la langue et la gueule. 

petgirl mange 

Il est donc impossible pour la pet de prendre facilement des aliments dans une gamelle trop profonde ou de petit diamètre. Il faut donc une gamelle évasée et d’un diamètre au minimum de la longueur de sa tête. 

2-      Que doit manger une petgirl ? Une pet girl est une femme animalisée, si elle est considérée comme un animal domestique elle en a pas moins la physiologie d’une femme. La nourriture pour chien ou pour chat est peut être humiliante, elle remet encore plus la pet à sa place mais il n’est possible de l’utiliser qu’exceptionnellement car celle si n’est pas du tout adapter au système digestif de la doggy girl. Le Maitre doit veiller à la bonne santé de sa soumise. Il n’est pas possible de donner ce genre de nourriture régulièrement. Mais, exceptionnellement ce sera toujours une punition intéressante notamment lorsque la pet rechigne, fait des manières des caprices avec la nourriture préparée cuisinée pour elle par son Maitre. La nourriture pour chien est très riche en protéines et en tissus très difficile à digérer. Le chien est un carnivore. Son système digestif a besoin de protéines difficilement hydrolysables comme le collagène et les tendons. Une petgirl est incapable de digérer cela. De plus, les pâtées pour chien sont constituées de sous produits, d’abats mais aussi parfois de morceaux de cornes d’os etc. Ces produits sont inoffensifs pour les chiens qui les digèrent sans problème mais ils peuvent causer des lésions dans l’intestin plus fragile de la pet. La nourriture pour chien est aussi trop riche en sel minéraux. La petgirl est une race à part il lui faut une nourriture adaptée La nourriture doit donc être très proche de celle tous les autres humains. Elle devra juste être constituée de morceaux facile à saisir par les dents de la pet : Des morceaux de la taille d’une bouchée. La qualité, la présentation, la quantité c’est au Maitre de juger !1.jpg Ne pas oublier bien sur de veiller à la présence d’une écuelle d’eau à proximité. ou mieux la gamelle double avec d’un coté le repas et de l’autre l’eau de boisson.gamelledble.jpg 20.jpg

 


1...2223242526

  • Album : PETPLAY
    <b>tumblr_mkqr8lCb0m1s9gqgbo1_1280</b> <br />

www.les-anges-dechues.com

www.les-anges-dechues.com

Calendrier

octobre 2017
L Ma Me J V S D
« sept    
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  

Visiteurs

Il y a 3 visiteurs en ligne

Le bogoss |
momo1775 |
cinéma gay et lesbien |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Confessions Intimes
| belleisabelle
| hentai0manga